Odile

Odile THOMANN, Prof de Yoga, Naturopathe, Psychopraticienne

Nous cherchons tous…. un équilibre entre le corps, les émotions et le mental et ces trois dimensions sont reliées les unes aux autres. Personnellement je les ai rencontrées avec le YOGA, la NATUROPATHIE et la THERAPIE.

« J’enseigne le YOGA depuis environ 30 ans…cette discipline agit sur le corps par les postures et mouvements, sur les émotions par la respiration et sur le mental par la méditation, le chant en est le joyaux du coeur ».

J’ai vécu à l’Ile de la Réunion pendant 17 ans et j’ai partagé avec beaucoup de joie dans notre centre de Bien-Etre « Le jardin d’Eden » différentes pratiques telles que le Yoga Traditionnel (postures, méditation et chants) ainsi que le Yoga du Dos, le Yoga Nidra et le Yoga Prénatal.

« Ce qui m’est précieux dans le YOGA que je propose, c’est de pratiquer un Yoga dans une détente qui respecte les possibilités et les difficultés de chacun et intègre parfaitement les débutants ».

J’ai appris le YOGA auprès d’un Yogi, Sri Sri Sri Satchidananda, appellé aussi le yogi silencieux de Madras, qui m’a impressionné, par sa Présence et son Immense connaissance du Yoga traditionnel. J’ai pu goûter à cette dimension d’ascèse et d’austérité avec le grand privilège de vivre à ses côtés en Inde. Sa Présence et Son Attention ont donné une orientation spirituelle à ma vie et me fait apprécier aujourd’hui, la solitude, le silence et les chants traditionnels.
En Inde, le Yogi est considéré comme un médecin prescrivant postures, pranayama (respiration) et kriya (nettoyage) et le jeûne ; j’ai pu donc faire des liens entre vitalité et yoga ; ce qui donne un sens à une santé globale et holistique.
La formation avec le Dr Lionel Coudron (la Yoga Thérapie) à Paris m’a beaucoup intéressée pour son apport en anatomie.
Parallèlement,  je me suis intéressée très tôt à la NATUROPATHIE que j’ai intégrée comme « un art de vivre » grâce à Claude Barreau qui l’associait avec le yoga. Par la suite, j’ai continué à me former en Naturopathie à Hyères (diplômée par le CFPPA).

La cuisine est un de mes domaines de passion ; je recherche aujourd’hui, une cuisine vitalisante et j’adhère totalement à la pensée hippocratique

« L’aliment est notre premier médicament »

Mon expérience de psychopraticienne m’a amenée à modifier ma pratique de Yoga et à en changer les objectifs, au lieu d’aller vers la performance, j’ai choisi le bien-être, la bienveillance respectant les difficultés de chacun car pour permettre au corps de progresser, il est nécessaire d’établir avec lui une écoute.

J ‘aimerais maintenant partager les différentes étapes de mon évolution qui s’inscrivent dans mon histoire personnelle : « J’ai toujours été sensible à la souffrance des êtres, mais comme l’a si bien dit Bruno Bettleheim « l’amour ne suffit pas » alors j’ai décidé d’acquérir des connaissances en faisant des études.

Ma formation d’Educatrice Spécialisée à Genève (diplômée de l’Institut d’Etudes Sociales) m’a remise en question et j’ai commencé une démarche thérapeutique basée sur la sensibilité aux émotions. La vision du « Dialogue Intérieur » inspiré par la psychologie des profondeurs de C.G. Jung m’a permis de me découvrir, d’épanouir ma personnalité, d’entrer dans une meilleure compréhension de mes contradictions et de mes conditionnements. Le désir d’approfondir mon engagement thérapeutique m’a conduite à une nouvelle formation : celle de psychopraticienne pendant plusieurs années auprès de Adelheid Oesch, thérapeute, écrivain à Lausanne avec qui, par la suite, j’ai pu co-animer mes premiers stages.

C’est à l’Ile de la Réunion que j’ai ouvert mon cabinet thérapeutique où pendant presque 20 ans, j’ai œuvré avec empathie à la construction du lien de confiance ; j’ai beaucoup appris sur moi et ce travail a ouvert mon cœur. J’y ai aussi animé avec enthousiasme mes propres stages de thérapie en groupe sur différents thèmes (l’affirmation et l’estime de soi, l’accueil des blessures de l’enfance, le travail autour de l’identité féminine avec des groupes de femmes)  ainsi que des ateliers d’écriture.

Pour moi, la thérapie, c’est comme entrer dans un lieu intime où il est possible de sentir notre présence à nous-mêmes indispensable à la vie affective. C’est une invitation à affirmer sa personnalité, son unicité. C’est un beau travail de rencontre avec soi-même. Mon constat sur ce travail de reliance intérieure, c’est que la plupart des problèmes psychologiques, notamment les deuils inachevés peuvent engendrer des maladies, même les plus graves. Il me semble donc essentiel, de mettre des mots sur ses maux pour aider le corps à se ré-équilibrer et surtout à mobiliser des forces de guérison.

En conclusion, la pratique du YOGA, dans laquelle s’inclut la vision de la NATUROPATHIE ainsi que LA RELATION D’AIDE ont toujours été conjointes dans ma vie.

A travers mon expérience personnelle, j’observe que le corps me permet d’avoir cet espace total de tranquillité pour faire évoluer ma conscience vers un ressenti unifié de mon Etre et vers le lâcher prise du mental. Mon travail « d’éveilleuse de conscience » donne un sens élargi à ma vie en me permettant d’offrir une aide à ceux qui cherchent à mettre en Lumière leur conditionnement pour se dépouiller de l’ancien…et enfin permettre de laisser émerger du nouveau et de tendre vers la joie d’Etre.

Je continue à travailler sur moi, à offrir d’une certaine manière ma propre évolution aux autres car je ne différencie pas le travail que je fais et ce que je suis profondément. Cela fait 5 ans que je goûte à la Communication Non Violente notamment en formation pendant 3 ans avec Isabelle Padovani et à l’apport bénéfique de Thierry Tournebise qui offre avec générosité une thérapie de l’Etre.